La Croix Celtique d’Irlande par Saint Patrick

Savez-vous qui est Saint-Patrick ? Non, ce n’est pas seulement une fête irlandaise qui a lieu tous les ans, le 17 mars. Il aurait créé la Croix Celte en Irlande.

L’histoire de Saint Patrick est pleine de mythes et de légendes colorés. Beaucoup d’entre eux mêlent le christianisme à des personnages et des croyances de l’époque celtique ancienne.

Représentation de Saint-Patrick d'Irlande sur un vitrail

Qui est Saint-Patrick d’Irlande ?

Saint Patrick est le saint patron de l’Irlande. On lui attribue le mérite d’avoir établi le christianisme dans le pays, il y a plus de 1500 ans.

Son histoire est issue de faits et de légendes. Dans l’imagination populaire, on se souvient de lui pour avoir débarrassé le pays des serpents. Il aurait expliqué le concept de la Sainte Trinité en le comparant à un trèfle qui deviendra le symbole de l’Irlande.

Il aurait débattu avec des druides celtiques et parlé avec des figures mythiques celtiques dans des récits fascinants.

Il a apporté un grand changement en Irlande en faisant abandonner les religions païennes qui étaient présentes depuis longtemps. De plus, il a fait adopter la religion chrétienne qui a dominé pendant des siècles.

C’est une réalisation remarquable (même si l’on enlève les éléments légendaires du récit). C’est ce qui a fait de Saint-Patrick l’une des figures les plus importantes de l’histoire irlandaise.

Saint-Patrick est né en Grande-Bretagne de parents riches vers la fin du IVe siècle ». À l’âge de 16 ans, il aurait été fait prisonnier par un groupe d’Irlandais qui l’ont emmené dans leur pays. Il y aurait passé six ans en captivité.

Il s’est alors tourné vers la religion pour se consoler. Une voix – qu’il croyait être celle de Dieu – lui a dit de s’enfuir en Angleterre. C’est ce qu’il fit. Puis un ange lui a dit, en rêve, de retourner en Irlande en tant que missionnaire.

La légende raconte que Patrick a inclus le rituel traditionnel dans ses enseignements chrétiens, au lieu de supprimer les croyances des Irlandais.

Il utilisait des feux de joie pour célébrer Pâques, car les Irlandais honoraient leurs dieux avec le feu.

Il a également superposé un soleil, puissant symbole irlandais, sur la croix chrétienne. Créant ainsi ce que l’on appelle aujourd’hui une croix celtique. De cette façon la vénération du symbole semble plus naturelle aux yeux des Irlandais.

Illustration de Saint-Patrick débarrassant l'Irlande des serpents
Dessin illustrant Saint-Patrick débarrassant l’Irlande des serpents

Saint Patrick : La légende de la croix celtique

La légende raconte que Saint-Patrick, lors d’un prêche à des païens bientôt convertis, a vu une pierre sacrée debout. Elle était marquée d’un cercle symbolisant la déesse de la lune.

Patrick a fait la marque d’une croix latine à travers le cercle pour bénir la pierre, dessinant ainsi la première croix celtique.

En prêchant aux anciens Celtes, Saint Patrick aurait essayé de faire en sorte que le christianisme se fonde dans leur culture.

Les Celtes aimaient les motifs circulaires, il a donc décidé de les mélanger à la croix chrétienne. L’idée était d’utiliser des symboles celtiques pour rendre la croix de la nouvelle foi plus acceptable pour les Celtes. De nombreuses croix celtiques sont encore visibles sur le site de Monasterboice.

C’est une bonne histoire, mais il est peu probable qu’elle soit vraie. La forme de la croix était populaire chez les Celtes bien avant Saint-Patrick. Elle représentait les quatre points cardinaux et les quatre éléments : terre, feu, air et eau.

On retrouve de splendides croix celtiques à visiter dans toute l’Irlande. Certaines sont immenses et peuvent être vue du ciel, au-dessus des forêts.

Un autre emblème de Saint-Patrick : le trèfle irlandais

Le concept de la Sainte Trinité affirme qu’il n’y a qu’un seul Dieu. Celui-ci est composé du père, du fils et du Saint Esprit. C’est un concept complexe, qui occupe l’esprit des théologiens depuis 2 000 ans.

La légende veut que le peuple païen que Saint-Patrick essayait de convertir ne pouvait pas comprendre cette idée, apparemment contradictoire. En effet, ce Dieu est à la fois un et trois en même temps.

Saint Patrick aurait utilisé le trèfle pour leur expliquer le mystère. Le trèfle était une plante unique composée de trois feuilles, chaque feuille représentant une facette de Dieu. Il s’agit d’une légende de Saint-Patrick qui serait susceptible de provenir de moines irlandais qui l’ont ensuite racontée. La première référence connue, selon le dictionnaire anglais Oxford de ce récit, daterait de 1726.

On pense généralement que c’est à Saint-Patrick que l’on doit l’important symbole irlandais qu’est le trèfle. En fait, il est populaire en Irlande depuis des milliers d’années. Les anciens Celtes croyaient que les choses importantes de la vie se présentaient par groupes de trois. Le trèfle a été utilisé pour symboliser cela.

Iconographie de Saint Patrick arborant le trèfle irlandais dans sa main
Iconographie de Saint Patrick tenant le trèfle irlandais

La fête de la Saint-Patrick d’Irlande

La fête de la Saint-Patrick est une fête culturelle et religieuse qui a lieu chaque année le 17 mars. Elle tient son nom au saint patron de l’Irlande. Cette journée célèbre l’héritage irlandais à travers :

  • la nourriture
  • les défilés
  • les boissons
  • les coutumes et danses irlandaises
  • la musique traditionnelle
  • et un assortiment de choses de couleur verte – et pourquoi pas de la bière verte ?

Aujourd’hui, cette fête est célébrée dans le monde entier, notamment pas les Irlandais expatriés aux États-Unis

Le jour de la Saint-Patrick n’était qu’une fête religieuse mineure en 1631. L’église avait déclaré que lors de ce jour de fête, les pubs seraient fermés et les gens se rendraient à l’église.

D’anciens documents espagnols ont été découverts. La première parade enregistrée en l’honneur de la Saint-Patrick aurait eu lieu à Saint-Augustin, en Floride, en 1601.

Bien qu’il s’agisse d’une colonie espagnole, St Patrick était considéré comme le saint patron du maïs dans cette colonie.

On pense aussi qu’elle a été célébrer pour la première fois à Boston en 1737. En 1762, c’est une parade officielle qui a eu lieu à New York.

Depuis, la tradition du défilé s’est répandue aux Etats Unis et à l’étranger, y compris en Irlande.

La fête nationale irlandaise célèbre la saint patrick durant ce jour férié avec de grandes parades comme à Dublin.

Défilé lors de la fête de la Saint Patrick à Dublin
Défilé populaire lors de la fête de la Saint Patrick à Dublin en Irlande